Les actions menées à l’Ehpad Le Grand Pré

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes compte 60 résidents et il est dirigé par le directeur Sylvain Guillaume.

En septembre, ce dernier a accueilli Laurent Repelin, président de la Fondation Henri Baboin-Jaubert Générations solidaires qui a financé de nombreux projets dans cet Ehpad depuis 2015.

Cette visite a aussi été l’occasion de dresser un bilan des actions menées depuis 2015. Ainsi le comité éthique interétablissement se réunit trois à quatre fois par an. À ce jour, ce comité comprend la résidence Le Grand Pré à Alboussière, la résidence Beauregard à Vernoux et la résidence les Cèdres à Valence. Il permet de proposer une réflexion éthique et des solutions à des problèmes complexes. Trois intervenants extérieurs (sociologue, psychologue et consultante en éthique) interviennent.

En 2016 et 2017, l’Ehpad a pu organiser des espaces de répit (sur site avec les gardes supplétives de l’aidé et à domicile pour soulager l’aidant). Depuis 2018, seules des formations collectives sur le site de la résidence Beauregard et des formations individualisées sont mises en place. Une vingtaine d’aidants sont accompagnés en moyenne par an.

L’Ehpad dispose aussi d’un véhicule adapté aux personnes à mobilité réduite afin de proposer des sorties aux résidents. La Tovertafel ou table magique, permet aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés de retrouver une vie sociale et de participer à des activités.

Enfin, les plaids connectés sont des couvertures sensorielles qui permettent de réduire l’anxiété et les troubles du comportement.

Le Dauphine Libéré • 04 oct. 2022

error: Contenu protégé ! Vous ne pouvez pas copier ce contenu.